Pourquoi la récolte des signatures continue

En images, figurée ci-dessus, ou littérales ci-dessous,

Pourquoi poursuivre la récolte de signatures absolument ?

Les explications d’Olivier Malay, membre de la plateforme, au micro de TV Com le 31 janvier 2017 :

Retrouvez l’article original sur TV Com >

 

Donc, nous poursuivons la récolte des signatures car à ce stade :

  1. la commune ne veut pas poser de question sur le principe même de l’extension. Elle veut une question sur le projet d’urbanisme tel que présenté par Klepierre et exprime ouvertement qu’elle ne veut pas fermer la porte au promoteur. 
  2. par sa question-projet assortie d’arguments, la commune détourne clairement l’objet de la consultation populaire tel que l’envisagent les habitants (une option de principe indépendante de tout projet). La question-projet proposée par les autorités communales fait double emploi avec l’enquête publique qui, elle, concerne un projet d’urbanisme déterminé et sur lequel le fonctionnaire délégué peut statuer en fonction d’arguments.
La plateforme poursuit donc fermement la récolte de signatures jusqu’à son terme :
  • soit pour que la commune adopte une question sur le principe même d’une extension (= un choix de société). Nous serons intransigeants sur ce point. 
  • soit pour que la commune organise notre propre consultation populaire avec notre question tel que le prévoit le Code de la démocratie locale (CDLD).

Il nous reste 10 jours pour relever le défi ! Signez, faites signer et ramenez les formulaires àux points de dépôt pour le 6 mars !

Pour demander la consultation populaire avec nous, c’est par ici >

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :