La Grande Esclafade : Photos et porteurs de parole

Notre Grande Esclafade du vendredi 19 mai, place de l’Université : petit retour en images, et en mots avec les paroles récoltées en rue par les porteurs de paroles.

Photos de Manu K  et Pierrette

 

Porteurs de paroles

porteurs_1porteurs_2porteurs_3

– Non à l’extension de l’Esplanade. Nul ! Non ! (Nina, 11 ans, contre l’Esplanade)

– Centre pas original ++ mort au capital (Louloute, 23-06-93)

– Je veux plus d’Esplanade mais Maman dit non (Manuela, 6 ans)

– Toujours plus de la même chose. Quel manque d’imagination ! (Nadine, 65 ans)

– Mon père est écolo. Mais cela ne change rien. Je trouve qu’il faut plus de verdure (Zazou, 11 ans)

– Oui à plus de simplicité… Non au toujours plus, plus, plus. L’Esplanade tel qu’il est aujourd’hui est + que suffisant.

– Non. On a déjà suffisamment de commerçants

– CONTRE : on ne peut servir 2 maîtres : l’Amour et pardon en Jésus ou l’argent

– Pour des commerces équitables et locaux contre une extension de l’Esplanade (Emilie, 27/12/79)

– Une Esplanade c’est bien, mais 2 ? Pourquoi ne pas faire quelque chose pour la planète ? (Charlotte, 11 ans)

– Les gros tuent les petits (Elie, 65 ans)

– Non, non, non !!! (Rade, 25 ans – Pierre, 32 ans)

Plus d’espaces de jeux. Moins de magasins pour les jeunes !! (Martine, 66 ans)

– (Dessin) L’Esplanade ! Grrhh ! Tu me fais pas peur, s’pèce d’enfoiré  (enfin un peu quand même)

– Contre agrandir l’Esplanade (2x)

– Vivre, ce n’est pas consommer !

– Voter, c’est s’exprimer et faire bouger les choses (Roméo, 20 ans)

– Ras-le-bol de la conformité (Véronique)

– Les centres commerciaux c’est du passé. Vive le commerce elocal de proximité (JC, 68 ans)

– Non, on a déjà assez (Yorgo, 22 ans)

– Plutôt que l’extension, l’autogestion ! (Tanguy, 09/01/1994)

– Déjà assez de ce genre de consommation. Oui aux petits commerces dans le centre et au retour des artisans (Rachel, 37 ans)

– Louvain-la-Neuve, ville universitaire = échange, citoyenneté, connaissance ; Louvain-l’Esplanade, enclave commerciale = névrose des apparences (Maria Piedad, 43 ans)

– Acheter c’est faire semblant d’exister (Robert)

– Au lieu de cette extension, pourquoi pas des salles culturelles pour les étudiants et habitants ? (Melvin, 22 ans)

– Moins d’uniformité avec les « grandes » enseignes. Plus de diversité et d’âme grâce aux commerces locaux ! (Michaël, 66 ans)

– Des emplois décents, des conditions de travail dignes et sécurisées dans le Nord (ceux qui vendent) et le Sud (ceux qui produisent). NON !

– Avec l’Esplanade nous avons assez et ça ne sert à rien parce que :

  • on pourrait faire autre chose à la place
  • ça pollue
  • c’est des enfants des pays du monde qui travaillent pour ça (Adèle, 12 ans)

– Faites l’amour, pas les courses ! (Christian, 44 ans)

– Ne trouvez-vous pas qu’il y a assez de magasins de fringues pour une ville de 30.000 hab ? Où est la proximité ? C’est ça l’ECOLOGIE ? (R. Fontaine, 20-06-43)

– Non à la folie des grandeurs (Raphaëlle)

– C’est inutile ! Irréfléchi, incohérent avec a situation économique actuelle (29-7-1962)

– Non à l’agenda caché des promoteurs ! Agenda caché ? Oui : vendre l’Esplanade le plus cher possible… Le plus vite possible (Paul, 19.9.1938)

– OUI

  • au respect des travailleurs du Sud (et du Nord)
  • à la solidarité
  • aux emplois qui ont du sens
  • au partage des richesses
  • à l’éthique (Myriam, 05/08/86)

– Moins de biens, plus de liens ! Vive la (Grande) DIVERSITE (Geoffroy, 14/01/72)

– L’avenir de l’Esplanade ? Agrandie ou non ?… La déshérence et la ruine d’un futur chancre urbain ! (Paul, 19.9.38)

– Si les chiens pouvaient voter non : 100/100 ; oui : 0/100. Alors non à l’agrandissement (Muriel (???) 11 ans)

– (dessin du petit Prince) + de verdures – de ville !!!! (Odile VdE)

– Qualité et diversité plutôt que quantité de grosses (mais grosses) MERDES!!(Arnaud, 30 ans et Tatou, 40 ans)

– Vive les ARBRES (Catherine, 37)

– Non pour l’Esplanade. Pour les petits commerces et pour les indépendants (Olivier, 7.6.72)

– Je suis contre car ça ruine les commerçants hors-Esplanade (Azzedine, 16 ans)

– Non ! Aux gdes enseignes. Oui !!! aux petits indépendants. Vivons ensemble (07/12/1968)

– Avec tous ces agrandissements, nous n’aurons plus de verdure ! L’Esplanade est déjà assez grand. (Dessin : vous voulez que LLN ressemble à ça finalement!) (20.02.85)

– Acheter, c’est voter pour le monde que nous voulons. Voter pour l’Esplanade, c’est voter pour des marques qui emploient des enfants (H&M), qui ne paient pas bien leurs travailleurs, qui déforestent l’Amazonie. Et encore… Des alternatives existent !! ! Voter contre l’Esplanade. I Boycott (Adrien Van Sull, 12 ans)

– On n’a pas besoin d’une extension pour avoir des bancs au chaud… (Denis, 24 ans)

– Jésus n’a-t-il pas chassé les marchands du temple?(Alain, 28 mars 1956)

– Ben… non ! (Isaac, 18 ans)

– Moi je suis « pour » car je souhaite plus de choix au niveau fringues (Ismaël, 16 ans)

– Pour. Pour et repour. Excellente idée ! Pour mais pas autant d’enseignes. On aime les fringues. Pour Primark ! Tommy Hilfliger.

– Go Primark ! Go Primark !

– A bien y réfléchir, je ne prends pas position (Robin,…)

– Allez Françoise ! (Vincent)

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :