Autre chose ? Une rue piétonne à ciel ouvert, reliant les quartiers

Designer 4.1 - PLACC21
Alternative à l’extension de L’esplanade : croquis d’André Mertens, architecte et urbaniste

Mise en garde: Ce croquis n’est pas un projet, ce qui supposerait une analyse détaillée des différents niveaux, des structures, des accès, etc. Il n’est destiné qu’à visualiser les différents principes urbanistiques susceptibles de fonder une alternative au projet actuel d’extension de l’Esplanade.

Les points principaux présentés comme alternative sont:

1) la création d’une nouvelle rue piétonne, à ciel ouvert, accessible à tous et en permanence, à toute heure du jour et de la nuit, et tous les jours. Cette rue permettra une liaison effective entre le nouveau quartier Courbevoie, et par delà, Lauzelle et La Baraque, ce qui inclut l’image de cette rue dans l’ensemble urbain. A la différence de la proposition actuelle qui montre un ensemble bâti qui exclut toute appartenance au reste de la ville.

2) au départ de cette nouvelle rue, une place de la gare qui met par la même occasion en valeur l’antenne communale qui se trouve actuellement reléguée dans une impasse. Cette place donne également une signification urbaine à l’extension et enrichit la signification respective des moyens de mobilité, de l’administration communale et bien entendu des activités commerciales.

3) la création d’une place de l’accueil réelle, située à la conjonction de l’espace automobile et de l’espace piéton, avec une image lisible de cette transition.

Les niveaux respectifs de la voirie automobile à hauteur de la station-service et des espaces piétons, tant internes qu’externes, permettent une conjonction aisée des deux fonctions. A nouveau, l’image urbaine s’en trouve fondamentalement confortée – que l’on songe aux nombreux visiteurs qui se trouvent dramatiquement désorientés lors de leur première visite par l’accès incompréhensible à la dalle piétonne du centre urbain.

4) la place de l’accueil nouvelle version, en liaison directe avec la place verte permet une intégration réelle dans le système des voiries. Il n’existe pas à ce jour de structure piétonne significative entre les bâtiments académiques et la voie de chemin de fer, mais si un jour une telle liaison devait être prévue, il serait aisé de la liaisonner avec la rue nouvelle, vu sa proximité. Dans le cas contraire, la liaison sera assumée au travers du quartier Courbevoie.

Auteur: André Mertens, architecte et urbaniste. 

André Mertens est l’auteur du livre: « LLN, une aventure urbanistique », 2005 aux Éd. de l’Harmattan.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :